parc tanzanie Corto Safaris

Selous

Un safari dans le sud du pays à la rencontre des hippopotames sur la rivière Rufiji

Reserve du Selous
La réserve du Selous est principalement une réserve de gibier de chasse, seulement 8% du territoire dans le nord est réservé au safaris photos. La réserve est actuellement en péril à cause de braconnage. Elle est très boisée et traversée par la fameuse rivière Rufiji. La faune y est très riche même si elle est en déclin. Elle doit son nom au chasseur Frederick Courtney Selous, officier anglais du XXIème siècle.
Taille 55 000 km²
Localisation
Sud de la Tanzanie
Accès
En voiture en partant de Dar Es Salam ou bien en avion grâce aux aérodromes du parc
Horaires
Il est possible de circuler dans le parc de 6h à 18h
Le permis du parc est valable 24h

Activités

  • Safaris en 4x4 
  • Safaris en bateau
  • Safaris à pied

Principaux animaux

  • Hippopotames : beaucoup !
  • Eléphants : 50 000
  • Buffles : 110 000
  • Lion : 3 000
  • Lycaons : 1 300

Le lycaon

On récence environ 1300 lycaons dans la réserve du Selous. On l’appelle également communément le chien sauvage ou loup peint.

Un lycaon peut atteindre 80 cm au garrot et 30 kg, leur espérance de vie est de 12 ans. En tant que carnassier, il possède une mâchoire large et puissante. Son signe distinctif est son pelage, brun, noir, jaune et blanc, il semblerait que les formes de ses tâches soient uniques chez chaque individu.

Les lycaons vivent en meutes et sont très bien organisés pour la vie en société. Une meute comprends en général une vingtaine d’individus. Un couple est en tête de la meute et c’est eux qui se reproduiront. Toute la meute s’occupe ensuite de la portée d’une dizaine de petits. Une hiérarchie mâles/femelles est présente dans le groupe. Ceux qui ne peuvent pas chasser sont pris en charge par les autres et nourris par régurgitation.

Le territoire d’une meute est très vaste et en dehors de la période des naissances une fois par an, ils sont nomades.

Les lycaons sont des chasseurs et organise leur chasse en meute. Ils utilisent leur endurance et peuvent courir à une vitesse de 25 km/h sur 8 km et à 50 km/h sur 1 ou 2 km. Ils chassent les zèbres, gnous, antilopes... et consomment environ 150g de viande par jour.

L’espèce est menacée d’extinction.

Ils étaient 500 000 individus en Afrique au début du XXIème siècle et sont moins de 3 000 aujourd’hui. L’espèce a été en grande partie exterminée par l’homme. Le lycaon a été longtemps accusé de tous les maux, de répandre des maladies, d’être cruel et d'être un nuisible.

L’augmentation des prairies, des élevages, des cultures diminue son espace et l’élargissement du réseau routier le met en danger. Les meutes sont de plus souvent scindées et plus petites, ce qui créé un problème de consanguinité.

Il est également très sensible aux maladies. En Tanzanie, ils ont été contaminés en nombre par le virus du Carré provenant des chiens domestiques.

On aime

La rivière Rufiji

Les paysages vus de l'avion

Observer les hippos en bateau

Chercher les lycaons

Etre hors des sentiers battus